Les performances - Huynen Fermetures

Le choix de l'ouverture

Notre page contact
Tel : 03 82 33 57 10

nos réalisations

informations et conseils

Détails techniques

Les performances

Thermique :

Attention : les coefficients constructeurs ne font pas tout !

o Les coefficients qui suivent concernent les fenêtres seules : ils ne tiennent pas compte des déperditions de chaleur qui ont lieu entre la fenêtre et les murs de la maison.
o De plus, une fenêtre mal posée et mal réglée peut présenter des fuites (air, eau) plus ou moins importantes.

Sur ces points, le soin apporté lors de l’installation joue un rôle primordial dans la qualité
de l’isolation.

Uw : coefficient de transmission thermique de la fenêtre nue

o Il tient compte de l’ensemble de la fenêtre (cadre et vitrage).
o C’est ce coefficient qui permet de comparer les performances de 2 fenêtres différentes : plus sa valeur est faible, meilleure est l’isolation thermique.
o Unité : W/(m².K) ou Watt par mètre carré et par degré d’écart entre l’intérieur et l’extérieur de la maison.
o Valeurs courantes : 0,9 W/(m².K) (cadre PVC 5 chambres 70mm, triple vitrage argon) à 8 W/(m².K) (fenêtre ancienne simple vitrage, sans fuites), valables pour une fenêtre de 1,23m*1,48m.
o Attention : il est valable pour des dimensions de fenêtre données : prenez garde de comparer des valeurs de Uw, données pour des dimensions identiques.
o Exemple de calcul : pour une fenêtre ayant un Uw = 1,3 ; de surface visible 2 m², température intérieure 20°, extérieure 0°, la puissance thermique perdue à travers la fenêtre vaut 1,3*2*20 = 50W. (rappel : 1 Watt = 1 Joule par seconde)

Ug : coefficient de transmission thermique du vitrage seul

o Même unité
o Il permet de comparer 2 vitrages entre eux
o Valeurs courantes : 0,5 W/(m².K) (triple vitrage argon) - 1,1 W/(m² .K) (double vitrage peu émissif avec gaz argon) – 6,3 W/(m².K) (simple vitrage 4mm)

Uf : coefficient de transmission thermique du cadre

o Il permet de comparer les performances de deux châssis différents, indépendamment du vitrage utilisé.
o Il est valable pour des dimensions de fenêtre données.
o Valeurs courantes pour une fenêtre de 1,23m*1,48m : 1,4 W/(m².K) à 7 W/(m².K)

Remarques :

o La performance thermique d’une fenêtre est liée aux performances du cadre, ET du vitrage. Il est donc peu utile d’assembler un excellent cadre avec un vitrage moyen, ou l’inverse.

Coefficient Uw et classement Th (label ACOTHERM) :

Dans la jungle des labels et certifications, nous ne citerons que le classement Th du label Acotherm :
Le classement Th, pour l’isolation thermique, comprend 6 catégories, de valeur Th6 à Th11.
Il dépend simplement de la valeur du coefficient Uw : lorsque Uw diminue, le classement Th augmente, et l’isolation est meilleure.
Le tableau de correspondance suivant est valable depuis l’application de la RT 2005 :

Remarque : toutes nos menuiseries, atteignent le niveau TH11 (hors châssis aluminium).

Phonique :

- L’atténuation du bruit est mesurée en Décibels (dB).
- Plus la valeur d’atténuation acoustique est importante, meilleure est l’isolation phonique.
- Valeurs courantes d’atténuation du bruit des vitrages : 33 dB (double vitrage 4/20/4 mm) à 44 dB (vitrage « phonique » 12/16/4 mm)
- La nuisance sonore dépend

o De l’intensité du bruit
o De la durée d’exposition.
Seuil de confort à l’intérieur de l’habitat préconisé par l’OMS : 45 dB (sur une journée de 8h)

- Niveau de bruit d’un klaxon de voiture, à l’extérieur : 80 dB, perçu à l’intérieur : 47 dB (courte durée)

Comme pour l’isolation thermique, l’isolation phonique doit être considérée de manière globale : inutile de monter des verres phoniques si le caisson du volet n’est pas lui aussi isolé !

Etanchéité : (Air Eau Vent)

Classement AEV fenêtres
Le classement AEV retient trois critères de classement : Air, Eau, Vent.

- A : perméabilité à l’air (0 à 3)

o Classe A1 : étanchéité normale
o Classe A2 : étanchéité améliorée
o Classe A3 : étanchéité renforcée

- E : étanchéité à l’eau (0 à 3)

- V : résistance mécanique (0 à 3) (résistance aux efforts dûs au vent).
L’étanchéité d’une menuiserie dépend (?)

Sécurité

Certificat A2P :
La résistance d’une serrure de sûreté, 3 points de fermeture minimum, est qualifiée par le certificat “A2P” qui attribue de une à trois étoiles selon ses performances face aux tentatives de crochetage, de sciage, de perçage et d’arrachement.

• Une serrure A2P* doit résister au moins 5 minutes à toute tentative de crochetage et de tâtage, à une attaque réalisée avec une chignole, un vilebrequin, une scie à métaux, une pince-étau, un marteau, un burin et une perceuse.
• Une serrure A2P** doit résister au moins 10 minutes à une attaque similaire avec en plus un chalumeau.
• Une serrure A2P*** doit résister au moins 15 minutes.

Durée de vie et entretien

Les 3 types de matériaux offrent des durées de vie comparables. Le bois présente l’inconvénient d’exiger un entretien régulier (ponçage et lasure ou peinture tous les 2 à 5 ans).